Les 5S sont régulièrement utilisés dans les entreprises mais avec des objectifs souhaités radicalement différents selon les cas. Certains visent l’amélioration de l’ordre et de la propreté. D’autres cherchent à commencer à mettre en œuvre l’amélioration continue. Un même outil peut donc permettre d’atteindre des buts très différents.

Cet article est une reprise d’un contenu publié en 2011 et perdu depuis…

Exemple de l’entreprise A1 :

Le responsable qualité de l’entreprise A1 propose de mettre en œuvre les 5S pour améliorer la propreté et le rangement dans l’usine. Le débarrassage et le rangement ont été réalisés par le responsable Qualité, les responsables d’ateliers et chefs d’équipe. Une grille d’audit a été rédigée et un contrôleur qualité vient chaque semaine auditer les 5S. Pour chaque item de la grille, il contrôle la conformité puis affiche le résultat sur un tableau d’affichage de la zone concernée. L’examen des derniers audits montre que certaines non-conformités sont répétées d’une fois sur l’autre, sans que personne ne réagisse. En plus, il est difficile de comprendre pourquoi certaines règles ont été édictées (et pas respectées, évidemment).

Exemple de l’entreprise A2 :

La Direction de l’entreprise A2 a été auditée par un client et a eu d’excellents résultats sauf sur l’aspect « propreté et rangement » de l’entreprise. Elle décide donc de mettre en œuvre les 5S avec l’aide d’une consultante. Lors des entretiens commerciaux, la consultante fait prendre conscience aux dirigeants qu’ils ne veulent pas simplement une usine rangée mais plutôt des ateliers dans lesquels l’ordre permet d’éliminer des gaspillages de manière durable, pérenne.  Un chantier 5S est réalisé dans une zone pilote, avec des opérateurs de la zone, le responsable qualité, un technicien maintenance et le responsable d’atelier. Tous constatent qu’il est très difficile de ranger faute d’avoir une certaine homogénéité des méthodes de travail. Le groupe s’attaque donc à la mise à jour des nomenclatures et d’un standard de montage commun aux différents modèles. Le standard a été testé par des opérateurs différents et ajusté en fonction de leurs réactions. Lorsque le chantier est terminé, les composants nécessaires au montage sont rangés en fonction de leur volume et de leur fréquence d’utilisation. L’audit porte sur le respect des standards de montage et non pas sur le rangement. Les conséquences du chantier 5S sont très positives : le magasin de stockage des composants est moins souvent en rupture car il sait précisément ce qui est utilisé pour chaque modèle, les nombreux nouveaux embauchés sont formés beaucoup plus rapidement, les « anciens » adoptent progressivement le nouveau standard et donc les meilleures pratiques du moment. L’atelier est un peu mieux rangé : une personne extérieure voit toujours beaucoup de désordre mais les salariés trouvent rapidement ce dont ils ont besoin. 1 an après, l’atelier n’a pas repris ses « mauvaises » habitudes car tous sont convaincus de l’intérêt des nouveaux standards.

5S pour standardiser et responsabiliser
Schéma des 5 étapes 5S

L’entreprise A1 a défini des règles. Certaines simplifient la vie des salariés ou sont rigoureusement soutenues par les responsables : elles sont donc respectées. D’autres n’ont pas de sens évident et constituent un travail supplémentaire et sont donc en général « oubliées ».  On a ajouté des gaspillages dans l’entreprise A1 : plusieurs heures d’audit chaque mois, des feuilles remplies, des réunions de bilan 5S avec les responsables. Aucune de ces heures de travail n’apporte de valeur au client final.

Dans l’entreprise A2, les 5S ont été l’occasion de favoriser l’utilisation des meilleures pratiques par tous et de ranger les outils et composants d’une manière pratique. Il y a moins de gaspillages car moins de déplacements inutiles, moins de ruptures de stock, moins d’attentes le temps de trouver ce qui manque.

On voit donc qu’un outil tel que le 5S n’est qu’une recette dont le résultat est fonction des objectifs qu’on se donne et des moyens mis en œuvre. Qu’en pensez-vous ?

Résumé

Les 5S sont régulièrement utilisés dans les entreprises mais avec des objectifs souhaités radicalement différents selon les cas. Certains visent l’amélioration de l’ordre et de la propreté. D’autres cherchent à commencer à mettre en œuvre l’amélioration continue. Un même outil peut donc permettre d’atteindre des buts très différents.

0 0 votes
Évaluation de l'article
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x
intelligence !

Abonnez-vous !

Recevez les prochains articles directement dans votre boîte mail.

Vous êtes abonné(e) !

Pin It on Pinterest