Faut-il que mon entreprise change ? La réponse est devenue évidente : « OUI ! ». La question essentielle est maintenant « comment changer ? ». Les dirigeants en sont convaincus, comme le montre cette étude d’Alter&Go.

Alter&Go a publié un livre blanc, en partenariat avec l’institut CSA, sur l’accompagnement du changement en entreprise. Ce livre blanc commence par une citation de Héraclite « rien n’est permanent sauf le changement ». Le livre blanc s’appuie sur une enquête menée début 2013 auprès de 500 dirigeants d’entreprises de 100 salariés et plus. Je voudrais ici en reprendre les enseignements qui m’ont particulièrement intéressés.

Faut-il que mon entreprise change ?

86% des chefs d’entreprise interrogés ont répondu que leur entreprise a besoin de changer plus vite et plus souvent qu’il y a 5 ans.

Kodak ou Nokia, et même la boutique de photographie de votre ville, sont là pour nous rappeler que les mutations de l’environnement peuvent provoquer la chute brutale d’une entreprise jusque-là performante. La capacité à s’adapter et l’agilité deviennent essentielles pour toutes les entreprises, des plus grosses aux plus petites, de tous les secteurs.

Changer pour se mettre à niveau ou pour prendre la main ?

Sparks of Inspiration

Alter&Go souligne que le changement, c’est la vie. Ce qui est nouveau n’est pas qu’il faille changer, mais que ce changement soit de plus en plus fréquent et rapide. Le changement peut être une adaptation à l’environnement ou aux résultats de l’entreprise. Mais il peut aussi être « une démarche démarche délibérée, incarnant une volonté d’aller de l’avant et de prendre la main sur les événements. »

Le manageur de proximité au cœur du changement

« 78 % des chefs d’entreprise considèrent que les managers de proximité doivent figurer parmi les acteurs internes les plus impliqués dans la mise en œuvre du changement, au même titre que la direction générale et celle des ressources humaines. » Ce sont ces manageurs de proximité qui servent de relais vers les équipes. Ils doivent s’approprier vraiment le projet pour que celui-ci réussisse.

En effet, les entreprises prennent conscience de la nécessité de la concertation pour la réussite d’un changement. L’enquête montre bien que les dirigeants constatent qu’imposer fonctionne mal.

Comment accompagner le changement ?

Le livre blanc d’Alter&Go illustre la demande croissante d’aide et d’accompagnement au changement. L’important, c’est la méthode, la capacité à mobiliser des savoir-faire de conduite du changement. Ces savoir-faires ne sont pas toujours présents dans l’entreprise. Une aide extérieure, par un consultant compétent et à l’écoute, est donc parfois indispensable.

Cependant, aucun changement ne se fera vraiment si les comportements ne changent pas, à commencer par ceux du dirigeant. Je crois qu’avant d’imaginer recourir à un prestataire extérieur, il faut que l’équipe de direction s’interroge sur sa volonté de changer ses pratiques de management. Le recours à une méthodologie de résolution de problème réellement participative peut être un bon moyen de tester ses capacités, et même d’amorcer un changement durable et continu.

Et maintenant ?

Vous pourriez commencer par vous poser ces trois questions :

  • Votre entreprise doit-elle changer ?
  • Arrivez-vous à la mettre sur le bon chemin ?
  • Est-ce que ce sont les comportements de vos collaborateurs qu’il faut changer, ou les vôtres ?

 

Et vous, quelle méthode préconisez-vous pour changer une entreprise ?

 

Quelques sources d’inspiration et liens utiles

L’article Changement en entreprise : une nécessité pour les dirigeants, de Julie Tadduni, sur Courrier Cadres, a inspiré ce billet.

intelligence !

Abonnez-vous !

Recevez les prochains articles directement dans votre boîte mail.

Vous êtes abonné(e) !

Pin It on Pinterest