David Fillon, directeur division Support et développement des opérations industrielles chez Toyota Motor Manufacturing France (TMMF) s’est exprimé sur « l’industrie du futur » au Salon Smart Industries à Paris le 28/03/18. Il nous propose une vision focalisée sur les opérateurs, les clients et l’environnement.

Voici la vidéo complète. Je vous recommande en particulier la partie qui commence vers 6’00 et se termine vers 13 minutes.

Toyota Motor Manufacturing France (TMMF) à GLOBAL INDUSTRIE sur Vimeo.

J’ai trouvé particulièrement intéressant les points suivants :

  • 6’00 » Les objectifs de Toyota pour le futur sont « évidemment » liés aux attentes de leurs clients dans le futur : qualité évidemment, personnalisation, au meilleur délai possible et au meilleur coût. Et les collaborateurs « sont au coeur de l’amélioration », les objectifs ne pourront donc être atteints qu’en améliorant les conditions de travail et en développant les compétences.
  • 7’20 » : l’industrie du futur, elle est lean selon Toyota ! Et aussi connectée, mais « au juste besoin ».
  • 7’30 » la définition toyota du lean : c’est être simple, efficace, avec le minimum d’énergie pour améliorer les conditions de travail. C’est aussi « des choses extrèmement simples » ! David Fillon présente 4 vidéos d’exemples de réalisations simples, sans numérique et qui pourtant contribuent à propulser Toyota dans le futur. Ces exemples ne requièrent pas ou peu d’énergie, et permettent beaucoup de flexibilité et de réactivité. J’aime tout particulièrement l’exemple du retournement de pièce de 10’00 à 10’41 » pour éviter des efforts à l’opérateur et sans consommer d’énergie ou investir lourdement.
  • 11’55 » : Lorsqu’on veut faire du lean, il faut « copier » les outils (le TPS) mais aussi les valeurs que sont l’amélioration continue et le respect.

Valeurs Toyota : amélioration continue, respect des personnes et de l’environnement

  • Implication de tous et pyramide inversée : résoudre les problèmes chacun à son niveau. Vers 12’30 ». Ce sont les agents de production qui sont les personnes les plus importantes de l’entreprise puisque ce sont elles qui font la valeur ajoutée de l’entreprise.
  • 13’12 » L’industrie du futur pour Toyota technologie 4.0 où c’est nécessaire et quand ça l’est. On note que Toyota prévoit de rester centré sur les individus, pas sur les technologies ! La technologie doit simplement permettre de « rendre le travail et la prise de décision beaucoup plus facile ».
  • 13’34 » à 15’58 » Exemple de l’utilisation de tablettes tactiles pour aider l’opérateur et réduire le risque d’erreur et les opérations sans valeur ajoutées. En effet, la personnalisation croissante de la production augmente la charge mentale des opérateurs et accroit le risque d’erreur.
  • Ensuite, il y a des exemples illustrant comment la technologie 4.0 peut aider pour la maintenance prédictive, pour mieux visualiser les informations et aussi pour réduire les consommations d’énergie et les émissions de CO2.
  • 22′. David Fillon reprend l’idée que l’industrie du futur ne se réduit pas au 4.0. C’est avant tout le lean management, avec de la technologie uniquement lorsqu’il y en a besoin, là où le 4.0 est vraiment approprié, et vraiment lean.

Merci Monsieur David Fillon pour cette magnifique présentation humaniste et futuriste !

intelligence !

Abonnez-vous !

Recevez les prochains articles directement dans votre boîte mail.

Vous êtes abonné(e) !

Pin It on Pinterest