Dans cet article, je voudrais montrer que toutes les entreprises (et tous les individus, et toutes les organisations) devraient concilier la recherche permanente de la perfection ET l’expérimentation ou la mise en oeuvre de « petites » actions qui vont dans le « bon sens ».

Le lean management, comme d’autres approches agiles, vise la perfection sans répit et, simultanément, la recherche d’une amélioration plutôt  que la réussite du premier coup. Pour beaucoup, ça paraît contradictoire. Et pourtant, c’est en conciliant ces deux positions que l’on va trouver le chemin de la réussite. On notera en passant que c’est vrai aussi bien à titre personnel que dans notre environnement professionnel…

Finalement pour réussir, nous devrions donc aller progressivement vers notre idéal et avoir un idéal ambitieux, très ambitieux. Nous allons voir au travers de trois illustrations différentes ce que celà signifie.

Illustration n°1 : viser la lune et retomber dans les étoiles !

Il faut toujours viser la lune, car même en cas d’échec, on atterrit dans les étoiles.

— Oscar Wilde

Viser la lune, retomber dans les étoiles

C’est certainement plus simple d’atteindre la lune en rebondissant sur quelques étoiles que d’y aller directement [Notes aux astronautes, je sais que c’est probablement faux, mais lorsqu’on regarde un ciel étoilé, ça paraît vrai !].

En tous cas, c’est bien ce que signifie le quatrième état d’esprit de l’amélioration continue (voir mon article 10 états d’esprits pour entrer vraiment dans l’amélioration continue (kaizen)) :  Ne pas chercher la perfection, gagner 60% maintenant ;

Illustration n°2 : développement agile

Henrik Kniberg a fait une illustration très connue du développement agile (source iterative & incremental development, horizontal vs vertical – http://ow.ly/i/659WS) :

Viser la perfection, sans perfectionnisme !

Ce schéma illustre le fonctionnement des méthodes agiles.  Lorsqu’on veut trop « faire parfait », on se place dans la première ligne du schéma. On passe des heures / journées à paufiner notre travail. Et, si on a de la chance, lorsqu’on le présente, on obtient un grand sourire du client (interne ou externe)

A l’inverse, la ligne 2 aboutit plus sûrement à la perfection , tout en ne visant jamais la perfection. On construit progressivement un résultat satisfaisant avec notre client (interne ou externe) :

  • si notre client est satisfait, c’est bon, on peut continuer
  • si notre client ne l’est pas, ce n’est pas grave puisqu’on n’a pas passé beaucoup de temps à peaufiner cette version. Et c’est même fantastique puisque nous avons appris quelque chose de cet échec apparent. Nous avons de meilleures informations pour réaliser mieux notre produit.

Illustration n°3, à l’arrêt au stand d’une course de formules 1 !

Regardez cette vidéo d’un « pit stop » ou « arrêt au stand » en F1 :

Cet arrêt paraît parfait car nous voyons bien qu’il est très très difficile de réaliser ce ballet d’opérations conjointes. Mais certains diront que non, que ce n’est PAS PARFAIT :

  • Ceux qui sont focalisés sur le coût de main d’oeuvre se tromperont et diront que ce n’est pas parfait car on voit des gens attendre « sans rien faire » avant que  leur voiture arrive. C’est faux puisque l’unique rôle de ces gens est d’assurer que la voiture n’attendra pas, et c’est bien ce qu’ils font.
  • Les autres, qui visent la perfection, auront raison et diront que ce n’est pas parfait car la perfection, c’est « pas d’arrêt au stand » et continueront sans répit à améliorer pour tendre vers cet objectif impossible. Impossible ?

Visons la perfection, sans perfectionnisme !

Pour atteindre un jour la perfection, il faut donc accepter d’y aller progressivement.

Et l’idéal c’est de croire que : 

Les echecs sont des opportunités d’apprentissage
On ne devrait jamais reprocher à une équipe d’avoir échouer
Mais on devrait leur reprocher de ne pas apprendre de leurs erreurs

— Henri Burgers, Professeur à l’université du Queensland, en Australie

Qu’en pensez-vous ?

intelligence !

Abonnez-vous !

Recevez les prochains articles directement dans votre boîte mail.

Vous êtes abonné(e) !

Pin It on Pinterest